Enseignements proposés par le groupe d’Avignon

Voici les principaux cycles d’enseignements que nous proposons, ainsi qu’un aperçu de la vision que nous développons ; il n’est pas nécessaire de suivre les enseignements mais possible de ne participer qu’à la session préalable de méditation, qui dure une heure.

Cycles d’enseignements

Drapeaux de prière tibétains

Méditation dans la vie quotidienne : Pose les bases d’une pratique régulière de la méditation à domicile, présente la notion de Bonté Fondamentale, la relation entre la méditation et la vie quotidienne, et la vision d’une société éveillée.

Contentement dans la vie quotidienne ou Tigre : met l’accent sur la pratique de l’attention, et présente les enseignements du bouddhisme hinayana sur les causes de la souffrance et de sa cessation. La pratique de contemplation est présentée. Le contentement dont il est question consiste à cesser de s’agiter pour trouver à l’extérieur de soi des sources de bonheur et de sécurité. Tout est déjà là!

 

 

 

 

 

Joie dans la vie quotidienne ou Lion : étend notre discipline au monde extérieur, aux autres, présente les enseignements du bouddhisme mahayana, où l’accent est mis sur la générosité. Contemplation de la boddhichitta, rayonnement du cœur.

Ces trois cycles de six causeries se suivent logiquement, mais chaque causerie reste accessible au débutant : on peut prendre le train en marche.

Ils ont été conçus pour compléter les week-ends de l’apprentissage Shambhala, courtes retraites d’approfondissement sur lesquelles est basé le début du chemin de Shambhala : Méditation dans la vie quotidienne entre le premier et le deuxième week-end ; Contentement dans la vie quotidienne entre deuxième et troisième ; Joie dans la vie quotidienne entre troisième et quatrième. Si on n’a pas la possibilité de participer aux week-ends, il est toujours profitable de suivre ces cycles d’enseignement. Cependant, à partir de la fin du cycle « Joie dans la vie quotidienne », les cycles ultérieurs ne sont ouvert qu’aux personnes ayant participé aux quatre premiers week-ends.

Rocher dans la forêt

Apprentissage Shambhala, week-end « Niveau 1 »

Ce week-end, intitulé « L’art d’être humain », est le point de départ de l’Apprentissage Shambhala, où l’on reçoit les informations nécessaires et l’inspiration pour se lancer sur le chemin ; pour ceux qui méditent déjà, ça reste la première étape importante pour se connecter à notre lignée dont la particularité, au sein d’autres groupes bouddhistes, est la méditation dans la vie de tous les jours et la réalisation d’une société éveillée.

Prochains week-ends « L’art d’être humain – niveau 1 de l’Apprentissage Shambhala » : consultez le calendrier des programmes en France ici.

La Sadhana du Mahamudra

La Sadhana du Mahamudra est une pratique terma découverte par Chögyam Trungpa Rimpoché en 1968 alors qu’il méditait dans la grotte de Taksang suite à une invitation de la reine du Bouthan.

Normalement, les pratiques dites du vajrayana, comme celle-ci, où l’on récite des mantras et où l’on pratique des visualisations ne sont proposées, dans le cadre de Shambhala, qu’après quelques années de pratique et quelques retraites de 7 à 10 jours.

Cette pratique fait exception et l’on peut la pratiquer en groupe sans prérequis, classiquement autour de la pleine ou de la nouvelle lune. Cette pratique sera précédée de quelques explications sur son contexte et sa signification, et suivie d’une discussion.

Elle peut nous donner une idée du type de pratiques qui sont proposées à Shambhala une fois que l’on a commencé à pacifier et dompter son esprit, et fait naître la motivation de placer les autres avant soi-même et d’établir une société éveillée.

Retour sur la page de présentation