Les arts contemplatifs

Les arts contemplatifs sont un ensemble d’activités et de disciplines séculaires, qui intègre art et culture dans la vie quotidienne. Par exemple : le Kado (l’arrangement floral), la photographie contemplative, la calligraphie, le Chado (la voie du thé), le Kyudo (la voie de l’arc) etc.
Chacune de ces disciplines constituent un chemin contemplatif, elles procurent beauté, éclat et sagesse à nos vies et notre culture.

Now id the miracleL’art Shambhala

L’art Shambhala est l’art qui surgit d’une perception claire et d’une perception pure. Que nous soyons artistes ou pas, le processus créatif semble souvent mystérieux et magique. Comment donner une réalité physique à une inspiration éphémère ou une vérité abstraite ? Comment créer des formes qui communiquent une nature fondamentale au-delà de leur conteneur ? Le programme art Shambhala explore le processus créatif et le produit que nous appelons art du point de vue d’une perception claire et d’une expression pure. Nous regardons la source de l’inspiration, comment le processus créatif se manifeste et puis comment ce que nous créons manifeste cette inspiration.

 

Le Kado (la voie des fleurs) et Kalapa IkebanaIkebana

En 1982, Chögyam Trungpa, Rinpoche a fondé une nouvelle école d’ikebana (l’arrangement floral japonais) inspiré par son propre entraînement et sa vision. Kalapa Ikebana, tel est son nom, promeut l’étude et la pratique de l’arrangement floral, on y collabore aussi avec des maîtres d’autres écoles d’ikebana.

Kado Shambhala est le nom de l’école de Kado, la voie des fleurs, fondée par le Sakyong Mipham Rinpoché et maître Marcia Wang Shibata.
http://kado.shambhala.info

Au Centre Shambhala de Marseille nous organisons régulièrement des ateliers d’initiation et de pratique du Kado. Pour toute information à ce sujet contactez M. Pierre Marlaud au 06 27 57 88 03.

 

Kyudo, la voie de l’arcArchers

Kyudo signifie la voie de l’arc et peut être décrit comme une forme de méditation debout, et en action. Sous la direction de Kanjuro Shibata Sensei et d’étudiants seniors, nous pratiquons une ancienne forme de tir à l’arc utilisant des arcs traditionnels japonais en bambou.
Le kyudo est une pratique de la méditation, et non un sport, atteindre la cible n’est pas considéré comme important. Le propos du kyudo est de purifier son cœur et son esprit afin d’éveiller la dignité naturelle qui est en chaque être humain, et ce, au-delà des obstacles de l’ambition, de l’agression ou la confusion.

Site de Oko Kyudo Europe -*- Blog de Zenko Kyudo International

Nous n’avons pas de kyudojo à Marseille ; les kyudokas de la région PACA se rendent dans la Drôme, près de Crest, où un groupe de cette école particulière a été fondé grâce au tutorat de Mme Chappallaz et à l’énergie de Shambhaliens ou non, adeptes de cette pratique.

Contact pour tout renseignement :  [email protected]

 

Miksang, la photographie contemplative

dragonfly
Miksang
est un mot tibétain qui signifie « bon œil ». C’est un art contemplatif basé sur les enseignements d’art dharma du maître de méditation, artiste et érudit Chögyam Trungpa Rinpoché, particulièrement ses enseignements sur la nature de la perception.
Bon, se réfère au monde tel qu’il est, naturellement riche et vivant. Œil, signifie qu’en travaillant avec la pratique de la photographie contemplative, on peut se connecter aux qualités de notre monde. Ce voyage est en fait très simple : voir avec nos yeux grands ouverts en étant présent et conscient.
Lorsque dans un moment, nous avons une perception très vive, fraîche, claire, surgit alors le désir tout naturel de communiquer cette expérience.
Au moyen d’exercices visuels et de travaux photographiques, Miksang permet à l’œil et l’esprit d’être naturellement synchronisés, afin que l’expérience de voir ne soit pas perturbée par des distractions…

Site de Miksang Institute

Pour l’instant, seul les centres Shambhala de Paris et de Dechen Chöling organisent des ateliers de pratique et d’initiation à la photographie contemplative. Consultez leurs calendriers respectifs.

Mudra, la conscience de l’espace2 mains

Mudra ou la conscience de l’espace est un programme basé sur des postures et des mouvements, tirés des danses monastiques traditionnelles du Tibet. Simples mais exigeantes, ces techniques servent d’entraînement pour synchroniser le corps et l’esprit, entrer en relation avec l’espace, maintenir sa vigilance au milieu d’une activité intense et communiquer.

 Et d’autres encore…

Ou en anglais ici, sur le site de Shambhala International